• TVRM
  • Actualités
  • Bien-être animal : Lanaudière doit se responsabiliser.

Bien-être animal : Lanaudière doit se responsabiliser.

  • par TVRM
  • 17 janvier 2016

Saint-Tite-des-Caps, 15 janvier 2016 — Hier, la SPCA de Montréal a effectué une saisie dans la région de Lanaudière. Au total, vingt animaux ont été sortis de la négligence qui, viens un moment, devient de la cruauté.
 
Au cours de l’année 2015, Tenir Promesse, un effort citoyen pour la protection des équidés du Québec et agent de mobilisation pour les chevaux en danger immédiat, a été très actif dans cette région du Québec. On se souviendra notamment de Chagrin, en mai dernier, qui avait suscité l’émoi dans les médias sociaux. Cependant, bien d’autres cas sont toujours sur la table de l’organisme qui tente, tant bien que mal, de venir au secours d’animaux en détresse dans ce coin du Québec.
 
« On a bien de la misère avec Lanaudière. La région doit se prendre en main, ça presse» affirme Louise Branchaud, initiatrice et présidente de Tenir Promesse. L’organisme est sérieusement préoccupé par le laisser-aller des MRC et des municipalités. De nombreuses démarches ont été faites auprès du Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec avant et après l’adoption de la loi 54 faisant de l’animal un être sensible. « C’est décourageant vous savez, nous avons des dossiers où les gens sont pratiquement des tortionnaires qui font des pieds de nez aux inspecteurs du MAPAQ en s’installant ailleurs. En ce moment, nous craignons pour une harde de chevaux miniatures et d’autres animaux qui sont dépourvus de ce que la nouvelle loi exige pour répondre aux impératifs biologiques. Le MAPAQ est au courant, mais rien n’a changé sur le site dans les deux derniers mois et malgré les visites d’inspection. C’est pathétique » dit Louise Branchaud.
 
"Il faut être fait fort"
 
La nouvelle loi du ministre Pierre Paradis change-t-elle vraiment les choses ? C’est une question que l’on est en droit de se poser deux mois, jour pour jour après sa sanction : « Tenir Promesse a été invité à participer aux audiences particulières sur le projet de loi. Nous sommes un organisme de terrain et la direction de notre mémoire portait sur le terrain. Jusqu’ici, on ne voit pas de changement avant-après. C’est une grande déception. Il faut être fait fort pour faire de la protection animale sa mission. On dira ce que l’on voudra, même si le Québec s’est doté d’une loi plus sévère, si on ne l’applique pas, on n’ira pas devant le juge, c’est clair. Le problème il est sur le terrain et dans la culture du ministère. Le plus grand défi du ministre Paradis reste de mettre ses troupes au pas et de rallier les MRC, les municipalités et les corps policiers à la sensibilisation régionale et à l’application de la loi. C’est impératif. »
 
Tenir Promesse, comme la SPCA de Montréal et la majorité des organismes qui recueillent des animaux en détresse, n’est pas subventionné. Pour Tenir Promesse, le coût moyen d’un sauvetage équin s’élève à 1300 $ provenant des dons du public. Pour eux, la subvention n’est pas tant le problème, c'est l’inaction et l'absence de soutien qui en est un:  « On finit par être essoufflés et on mérite plus que ça quand on se démène comme on le fait. Ils peuvent nous remercier » conclut-elle.
 
À propos de Tenir Promesse
 
Tenir Promesse est un effort citoyen pour le bien-être et la protection des équidés du Québec et un agent de mobilisation pour les chevaux en danger immédiat. L’organisme soutient le public dans la dénonciation de négligence et de maltraitance en accompagnant les citoyens dans leurs démarches auprès du MAPAQ. 
 
Tenir Promesse a un réseau de refuges spécialisés en soins où sont accueillis que des cas lourds nécessitant des soins d’urgence et de la remise en confiance. Une fois remis sur pied, les chevaux sont offerts en adoption. 
 

Partager cet article :

Vous avez la passion? Impliquez-vous. Devenir bénévole

Nous joindre
  • Adresse: 688, montée Masson sud,
    Terrebonne, (Québec) J6W 2Z9
  • Téléphone: 450-729-0327
  • Sans frais: 1-888-729-0327
  • Courriel: tvrm@tvrm.ca
  • Facebook: facebook.com/tvrm9
Nous joindre

© 2017. Télévision Régionale des Moulins. Tous droits réservés.