La Fondation du Festival de Lanaudière crée le Fonds Jacques-Martin – Un soutien concret au développement de la carrière professionnelle de jeunes musiciens classiques de grand talent

Joliette, le 16 février 2022 – La Fondation du Festival de Lanaudière vient de créer le Fonds Jacques-Martin, afin d’honorer la contribution exceptionnelle de M. Jacques Martin au développement du Festival de Lanaudière et de sa Fondation. Ce fonds, démarré grâce à un capital de 100 000$ de la Fondation, financera des initiatives du Festival qui encourageront de talentueux musiciens classiques émergents dans la poursuite d’une carrière professionnelle prometteuse.

« Ce fonds constituera un pont entre la formation universitaire et la vraie vie d’artiste », indique Jacques Martin, dont la famille a également contribué significativement au Fonds. Chaque année, le Festival en percevra les intérêts, puis ils seront investis dans des projets correspondant aux critères établis, en accord avec la famille Martin, principalement Jacques et son épouse Colette.

Bénéficiant d’un appariement des gouvernements fédéral et québécois, le Fonds pourra croître grâce aux donateurs désireux d’épauler l’épanouissement des talents musicaux classiques naissants du Québec et du Canada. Déjà, ils peuvent y démontrer leur encouragement envers la relève en versant un montant de leur choix au Fonds Jacques-Martin.

Jacques Martin : Trois décennies de dévouement
En portant son nom, cette initiative honore Jacques Martin pour son engagement profond, son apport inestimable et sa participation de plus de 30 ans aux conseils d’administration du Festival et de sa Fondation.

« M. Martin a joué un rôle majeur dans la vie culturelle de Lanaudière », explique Éric Prud’homme, président de la Fondation du Festival. « En tant que maire de Joliette de 1982 à 1990, il a été à l’origine de nombreux projets mettant de l’avant la culture. Son engagement de cœur avec le Festival est immense. Et que dire de la durée! Il a toujours cru au grand potentiel de cet événement, et son amour de la musique l’a amené à soutenir l’important projet d’Amphithéâtre dans les années 80. »

En 1993, Jacques Martin est devenu président du conseil d’administration du Festival de Lanaudière. Il a également participé à la création de la Fondation du Festival, dont il a été administrateur jusqu’en 2020, dans le but d’en assurer la pérennité. Après son départ, l’équipe souhaitait souligner son apport. « La musique a été centrale dans la contribution de la famille Martin à la région », rappelle Xavier Roy, directeur général du Festival. « Le legs de M. et Mme Martin aidera plusieurs musiciens émergents à déployer leur talent vers de riches carrières internationales. »

Le premier projet financé par le Fonds, dès cette année, permettra à six jeunes musiciens classiques prometteurs de passer quelques jours à Joliette pendant le Festival de Lanaudière. Ils y rencontreront notamment tous les artistes internationaux présents. Ainsi, ils pourront se développer un riche réseau dans le milieu de la musique, en plus de s’y produire lors d’un événement pendant le Festival. Également soutenue par la Fondation Père Lindsay ainsi que d’autres partenaires de la région, l’initiative fera l’objet d’une annonce subséquente. « Ce premier projet nous enthousiasme beaucoup », lancent Colette et Jacques Martin. « Aider les jeunes musiciens dotés d’une grande réputation nationale à faire le saut à l’international, c’est dans nos cordes! »

À propos du Festival de Lanaudière
Le Festival de Lanaudière est le plus important festival de musique classique au Canada. Fondé en 1978, il accueille d’année en année des concerts mettant en vedette certains des plus grands artistes de la scène nationale et internationale, principalement à l’Amphithéâtre Fernand-Lindsay de Joliette et dans certaines des plus belles églises de la région. Le Festival est membre du Regroupement des événements majeurs internationaux (RÉMI).

PAS TOUT À FAIT SORTIES DU BOIS… LES CABANES À SUCRE DE RETOUR AVEC MA CABANE À LA MAISON


Montréal, le 16 février 2022. – L’initiative Ma cabane à la maison est de retour : à partir d’aujourd’hui, près
de 50 érablières participantes offrent des boîtes gourmandes. L’an dernier, le soutien des Québécois a
permis d’assurer la survie des cabanes à sucre, mais celles-ci demeurent dans une situation précaire.
« C’est un projet qui a été une bouée de sauvetage pour nous, témoigne Manon Shallow, copropriétaire du
Domaine du Sucrier. On a connu un beau succès et ça nous a permis de garder nos employés. » L’érablière
de Saint-Boniface en Mauricie participe de nouveau à l’initiative, cette année.


De son côté, l’Érablière du Village est une nouvelle recrue : « Nous avons regretté de ne pas avoir participé,
l’an dernier. C’est une occasion unique et pour nous, pas question de manquer le bateau en 2022 ! », explique
Maximilien Leblanc-Bolâtre de l’érablière située à Compton, en Estrie.


En 2021, plus de 110 000 boîtes-repas ont été vendues, ce qui a généré des retombées économiques de
11,5 millions de dollars dans les régions du Québec.


Les sucres, autrement


« La pandémie a créé beaucoup d’incertitudes pour les cabanes à sucre, rappelle Stéphanie Laurin,
présidente de l’Association des salles de réception et érablières du Québec et co-instigatrice du projet. Avec
Ma cabane à la maison, on sait que quoi qu’il arrive, on peut faire des boîtes-repas. Ça nous donne plus de
prévisibilité. Et même si nos salles peuvent désormais rouvrir au public, ça demeure une option intéressante
pour allonger la période des sucres. » Certaines érablières ont même adapté leurs lieux en agrandissant leur
cuisine ou leur espace d’entreposage pour faire des boîtes-repas à l’année.


« Nous avons modernisé la façon de consommer les repas de cabane à sucre. Les clients ont maintenant le
choix ; ils peuvent manger à la cabane à sucre et aussi, commander à la maison de temps à autre. L’un
n’empêche pas l’autre », ajoute Sylvain Arsenault, président de l’agence de communication marketing
Prospek et co-instigateur du projet.


« Le Québec est l’un des rares endroits au monde où on retrouve des cabanes à sucre. Ça fait partie de
notre culture et il est important de préserver cette richesse. Pour une deuxième année consécutive, les
épiciers Metro de partout à travers la province sont heureux de soutenir les érablières d’ici à titre de points
de cueillette des boîtes-repas de Ma cabane à la maison », affirme Richard Pruneau, vice-président
principal, bannière Metro.


Les grandes tablées, aussi de la partie


À compter du 23 février prochain, le jambon et la tarte au sucre s’inviteront aussi au bureau. En effet, grâce
à un module corporatif développé spécialement pour les entreprises, il sera désormais possible de
commander pour des grands groupes dans le cadre d’événements corporatifs, par exemple, qu’ils soient
virtuels ou en présentiel.


Ma cabane à la maison est une initiative rendue possible grâce à la participation et au soutien de Metro, Le
Panier Bleu, Tuango, Lafleur, la Fédération des producteurs d’œufs du Québec, UEAT, QuatreCentQuatre,
TC Transcontinental Publisac, Tourisme Montérégie et SOMA.



Ma cabane à la maison en bref


• L’initiative existe depuis février 2021.
• Ma cabane à la maison propose des boîtes-repas, à partir de 30 $ par personne.
• Chaque cabane à sucre met de l’avant son menu, composé de ses recettes originales.
• Tous les achats de boîtes gourmandes se font directement sur les boutiques en ligne des cabanes à
sucre, accessibles via la plateforme commune macabanealamaison.com
• Les cabanes à sucre participantes utilisent la marque de commerce Ma cabane à la maison gratuitement
et encaissent 100 % des revenus.
• Les boîtes-repas commandées peuvent être récupérées à la cabane à sucre ou chez Metro. Certaines
érablières livrent aussi à domicile.
• Pour en savoir plus : macabanealamaison.com
• Sur Facebook
• Sur Instagram

Éric Chartré, Chef du parti Repentigny Ensemble prend sa retraite de la politique municipale

Repentigny le 16 février 2022- Chef du parti Repentigny Ensemble et candidat à la mairie lors de l’élection de novembre 2021, Éric Chartré annonce son intention de prendre sa retraite de la vie politique municipale et renoncer à son poste de Chef du parti.

« C’est une décision importante pour moi sur le plan personnel. Les 12 dernières années je me suis investi corps et âme dans cette merveilleuse aventure de la vie politique municipale. Celle-ci ma permit de mieux comprendre l’importance du rôle d’un conseil municipal. C’est un réel gouvernement de proximité, nous sommes constamment préoccupés du bien-être de nos citoyennes et citoyens de sorte que chaque décision que nous devons prendre doit impérativement être au bénéfice de l’ensemble de la population. Souvent celles-ci ne sont pas faciles à prendre, il faut parfois du courage pour défendre certaines positions et c’est le rôle de chaque membre qui compose le conseil municipal de s’assurer qu’il prend la décision en toute connaissance de cause », mentionne Éric Chartré.

« Le 07 novembre dernier les citoyennes et citoyens ont exprimé la volonté d’un vent de changement en nommant un nouveau Conseil de Ville, c’est la démocratie et c’est un choix qu’il faut respecter. Ce qui m’amène aujourd’hui à vous annoncer mon retrait de la vie politique municipale en renonçant à mon poste de Chef du parti Repentigny Ensemble. Je suis extrêmement fier du travail qui a été fait par les membres de mon équipe lors de la dernière campagne électorale. Il y a une excellente relève dans notre parti et ce sont tous des gens engagées dans notre communauté, j’aime à dire qu’ils ont tous le cœur à la bonne place. Je n’ai nul doute qu’au prochain rendez-vous électoral le parti aura une équipe et un programme qui saura répondre aux réels besoins de notre population », déclare Éric Chartré.

Au cours des semaines à venir, l’Équipe Repentigny Ensemble sera en mesure de vous annoncer la nouvelle personne qui assumera le rôle de Chef du parti. D’Ici là, M. Eric Chartré va continuer à occuper cette fonction.  

« Je tiens à remercier personnellement tous mes collègues, les membres du parti ainsi que nos nombreux bénévoles qui années après années ont toujours été présents pour défendre et promouvoir les intérêts de notre communauté. Je suis un fier Repentignois et j’ai confiance que le futur de notre magnifique ville sera entre de bonnes mains », de conclure Éric Chartré.

QUOI FAIRE À TERREBONNE POUR LA RELÂCHE? UNE PANOPLIE D’ACTIVITÉS DANS TOUS LES QUARTIERS!

TERREBONNE, LE 16 FÉVRIER 2022 – Du 19 février au 6 mars 2022, les citoyens des quatre coins de la ville pourront bénéficier d’un éventail d’activités pour profiter de la semaine de relâche scolaire.« Ce sera une relâche haute en couleur à Terrebonne! Que ce soit pour une journée ou pour la semaine entière, vous aurez de quoi vous occuper, c’est garanti! Profitez de ce moment de pause bien mérité pour jouer à l’extérieur, vous amuser et relaxer en famille », dit avec enthousiasme le maire Mathieu Traversy.

Au menu : initiations sportives, activités de plein air, animations spontanées dans les parcs, jeux géants, conférences virtuelles, quêtes et parcours ludiques, activités en bibliothèques, expositions artistiques et plus encore. Il y en aura pour tous les goûts et un peu partout sur le territoire.

La programmation détaillée peut être consultée au ville.terrebonne.qc.ca/relache2022. C’est LA référence pour planifier votre semaine!

Du côté de l’édition printanière de la programmation Loisirs+, de belles nouvelles s’en viennent. Restez à l’affût de nos annonces dans les prochaines semaines.

Activités des partenaires

Plusieurs partenaires de la Ville offriront également de nombreuses activités pour le plaisir des vacanciers :
• La programmation de la Société de développement culturel de Terrebonne (SODECT) propose aux familles l’occasion rêvée de profiter pleinement de leur congé avec des spectacles, des prestations artistiques spontanées, des activités sportives et des installations lumineuses magiques sur l’Île-des-Moulins et dans le Vieux-Terrebonne.
• Le Groupe Plein Air Terrebonne (GPAT) offre des activités en plein air : ski alpin, planche à neige, glissade sur tube, initiations au fatbike et ski de fond avec comme cadeau une prolongation des heures d’ouverture pour encore plus de plaisir.
• Les Complexes Sportifs Terrebonne offriront plusieurs séances de patinage libre pendant la relâche scolaire en plus de leurs activités habituelles. Réservez votre place ici.

Bonne semaine de relâche !

LA PRÉVENTION DES ABUS : UNE RESPONSABILITÉ COLLECTIVE

L’Épiphanie, le 16 février 2022

Les événements survenus récemment à l’école secondaire Saint-Laurent à Montréal et qui ont mené à l’arrestation de trois entraîneurs de basketball, nous ont profondément bouleversés. Les torts causés aux victimes à un moment de leur vie où elles auraient dû pouvoir compter sur un entourage bienveillant laisseront des cicatrices indélébiles. Les gestes et comportements reprochés à ces adultes en position d’autorité sur des jeunes en situation de vulnérabilité nous laissent peu de mots pour décrire notre désarroi.

Mais au-delà des vives émotions que cette tragédie provoque, il y a l’incompréhension. Comment se fait-il que pendant autant d’années, on ait laissé des entraîneurs avoir des comportements abusifs et violents? Comment se fait-il qu’après plusieurs cas semblables dans d’autres milieux sportifs, hautement médiatisés de surcroît, on se retrouve encore devant ce genre de situation?

Il est indéniable que les accusés devront répondre de leurs atrocités devant la justice. Mais, collectivement, nous devons prendre acte de ces événements et agir sans tarder en matière de prévention. Nous pensons souvent à tort que ça ne peut pas se produire chez nous, dans notre organisation. On ne peut plus attendre qu’une autre tragédie se produise et nous avons toutes et tous une responsabilité afin d’offrir des environnements sains où les jeunes pourront se sentir en sécurité, un besoin essentiel au développement et au bien-être.

Des actions à prendre dès maintenant.

Tous les organismes qui offrent des activités aux jeunes doivent rapidement mettre en place des mesures simples, si ce n’est pas déjà fait, mais efficaces pour protéger les jeunes et également les intervenants. Premièrement, une politique en matière de prévention des abus de toutes sortes doit minimalement être adoptée par le conseil d’administration afin de mettre sur papier les règles permettant de protéger les jeunes.

Un mécanisme de filtrage des entraîneur.e.s et bénévoles incluant, entre autres, la vérification des antécédents judiciaires et la vérification des références est aussi une exigence de base. Un code de conduite des entraîneur.e.s et bénévoles qui balise les comportements et attitudes et pour lequel une politique de tolérance zéro sera appliquée, constitue également un élément incontournable.

L’application, sans exception, d’une règle toute simple permet d’éviter qu’une personne se retrouve en situation de vulnérabilité. Cette règle, la « règle de 2 », doit être de mise en tout temps. Pour terminer, un encadrement et une supervision adéquats des intervenant.e.s permet d’assurer la mise en application des mesures préventives.

Il est aussi de la responsabilité de tous (parents, entraîneur.e.s, administrateurs, coéquipier.e.s…) d’être à l’affût et de dénoncer toute forme de comportements inappropriés. Nous vous rappelons également que de rendre visible sur vos médias sociaux, sites web et lieux physiques les ressources d’aide et d’écoute comme Sport’aide fait également partis des bonnes pratiques et permet aux victimes de dénoncer tout comportement abusif de façon confidentielle.

Loisir et Sport Lanaudière offre de l’accompagnement aux organisations afin de les aider à passer à l’action et à mettre en place ces politiques qui sont essentielles pour permettre aux jeunes d’évoluer dans des environnements sains et sécuritaires.

Pour de plus amples informations, communiquez avec Alexandra Ayotte, au 450-588-4443, poste 124 ou au aayotte@loisir-lanaudiere.qc.ca

La Ville de Repentigny recrute pour l’été
Plus de 200 emplois trippants pour étudiants !

Repentigny, le 14 février 2022 – La Ville de Repentigny est à la recherche de plus de 200 étudiants pour combler de nombreux postes d’animateurs de camps de jour, de sauveteurs, de moniteurs et de gardiens de parcs en vue de la saison estivale. Pour les jeunes de Repentigny ou des alentours, il s’agit d’une occasion formidable de vivre une première expérience de travail stimulante et enrichissante. Les intéressés ont jusqu’au 25 mars prochain pour postuler.

« Travailler pour la Ville de Repentigny est idéal pour les étudiants qui font leurs premiers pas sur le marché de l’emploi. Ils y vivront une expérience hors du commun, développeront des compétences recherchées par les employeurs et s’épanouiront comme individus. Ils bénéficieront par ailleurs d’excellentes conditions de travail », a indiqué Valérie Prévost, directrice, Service des loisirs, des sports et de la vie communautaire à la Ville de Repentigny.

La Ville invite les adultes à passer le message à leurs ados et aux jeunes de leur entourage : pour plus de détails et pour postuler, il suffit de visiter le repentigny.ca/emplois-ete.

Peu importe la nature du poste, chacun possède son lot d’avantages pour un jeune en quête de défis et de plaisir :

  • Animateur de camp de jour

Parfait pour les étudiants qui adorent les enfants, le poste d’animateur de camp de jour permet de développer des compétences telles que la créativité, la débrouillardise, l’organisation, la facilité à s’exprimer en public, l’adaptation, ou le leadership. Les employés bénéficient d’un horaire de semaine à temps plein dans un milieu de travail stimulant et dynamique. Par ailleurs, les animateurs reçoivent une formation théorique et un stage pratique rémunérés.

  • Gardien de parcs

Les étudiants recrutés comme gardiens de parcs voient à la surveillance et à l’entretien des parcs et chalets, font l’installation de matériel tel que chaises ou tables, accueillent les organismes et veillent au respect des règlements. Il s’agit de l’emploi rêvé pour ceux qui aiment passer du temps dehors et souhaitent avoir des responsabilités gratifiantes.

  • Sauveteur et moniteur

Pour les amateurs de natation qui recherchent un emploi annuel et bien rémunéré, les postes de sauveteurs ou de moniteurs sont tout désignés. L’employé se verra confier des responsabilités valorisantes, telles que d’assurer la sécurité des baigneurs lors d’activités variées, ou encore, d’enseigner les cours de natation. À noter qu’il est obligatoire d’être âgé de 15 ans et plus et de détenir les brevets à jour requis pour postuler. Autre condition requise : aimer passer des heures à la piscine et au soleil!

Campagne de recrutement

Au cours des prochaines semaines, la Ville déploiera une campagne de communication sous le thème « Plein d’empois trippants pour étudiants! », dans le but de dénicher les perles rares qui animeront les enfants et assureront la sécurité des citoyens l’été prochain.

Développée en collaboration avec l’agence Kina Communication de Repentigny, cette campagne se décline en publicité et affichage local ainsi qu’en une offensive sur les réseaux sociaux, notamment sur les plateformes Tik Tok, Instagram et YouTube, qui rejoignent plus particulièrement les étudiants.

La MRC Les Moulins remet 25 000 $ en
subventions pour soutenir 9 projets
touristiques


TERREBONNE, LE 10 FÉVRIER 2022 – La MRC Les Moulins octroie une aide financière s’élevant à
25 000 $ à neuf (9) projets de développement ou de promotion dans le cadre du Fonds de
développement touristique de Terrebonne Mascouche (FDT-TM).


DES SUBVENTIONS DESTINÉES AU SOUTIEN DE PROJETS TOURISTIQUES STRUCTURANTS DANS
LA MRC LES MOULINS
Le programme de subventions pour le développement et la promotion touristique de la MRC Les
Moulins permet de soutenir l’émergence de projets novateurs qui explorent de nouveaux
secteurs ou de nouveaux projets visant l’amélioration de l’offre touristique selon certaines
priorités régionales et/ou une meilleure stratégie de communication et marketing réalisée à
l’extérieur de la MRC Les Moulins.


« Au nom du conseil de la MRC Les Moulins, c’est avec une grande fierté que nous remettons un
total de 23 000 $ à des projets de développement et 2 000 $ pour la promotion d’événements
touristiques qui se tiendront à Terrebonne et à Mascouche en 2022. Nous sommes heureux de
soutenir ces initiatives qui contribueront à diversifier l’offre touristique et à générer davantage
de retombées économiques. Par ces subventions, nous souhaitons aider les entreprises
touristiques à innover, se bonifier et à rayonner au-delà des limites de notre territoire », a
déclaré Guillaume Tremblay, préfet de la MRC Les Moulins et maire de Mascouche.


« Rappelons également que la MRC a mis en place le Programme pour la relance commerciale et
touristique 2021-2022, soit 200 000 $ en subventions disponibles pour l’organisation
d’événements favorisant la fréquentation des commerces et des attraits touristiques sur le
territoire moulinois. L’appel de projets étant en cours, les entreprises peuvent déposer un projet
en tout temps d’ici le 31 décembre 2022, jusqu’à épuisement de l’enveloppe », a ajouté
Mathieu Traversy, préfet suppléant de la MRC Les Moulins et maire de Terrebonne.


L’aide financière accordée via le Fonds de développement touristique Terrebonne Mascouche
(FDT-TM), conditionnellement à la réalisation des projets proposés, pour le volet
développement en 2022 (23 000 $) se décline ainsi :


• La Corporation événementielle créative obtiendra 5 000 $ pour la création d’une zone
famille dans le cadre du Festival d’amuseurs publics CHAPÖ;
• Le Groupe plein air Terrebonne (GPAT) recevra 5 000 $ pour l’amélioration de son parc
à neige par l’ajout de lumières et d’un fil-neige;
• La Corporation événementielle créative se verra remettre 5 000 $ pour la bonification de
la programmation du Festival Frissons par la création d’un monde des citrouilles;
• Le jury a accordé 3 000 $ au Théâtre Côte à Côte pour la conception de trois (3) pièces
de théâtre différentes sous forme d’animations estivales dans le Vieux-Mascouche;
• Voltizone obtiendra 2 000 $ pour un événement de qualifications internationales de
Ninja Warrior en février 2022 et un autre 2 000 $ pour un événement de finale de Ninja
Warrior en juin 2022;
• L’Expo-Vente Country recevra 1 000 $ pour l’organisation d’un festival country au
centre-ville de Terrebonne.
Volet promotion (2 000 $) :
• Le Festival d’amuseurs publics CHAPÖ bénéficiera de 1 000 $ pour la diffusion d’une
nouvelle vidéo promotionnelle sur les médias sociaux;
• Le Festival Frissons obtiendra 1 000 $ pour une nouvelle campagne d’influenceurs.
Les programmes de financement sont gérés par le Service de développement économique et
touristique de la MRC Les Moulins. Pour de plus amples renseignements, communiquez avec
madame Corinne Gendron, conseillère en développement touristique au 450 471-9576 poste
232 ou par courriel au cgendron@mrclesmoulins.ca.


À PROPOS DE LA MRC LES MOULINS
Regroupant les villes de Mascouche et de Terrebonne, la MRC Les Moulins a pour mission de
planifier de façon harmonieuse l’aménagement du territoire, d’exercer ses compétences en
matière environnementale, d’être le catalyseur de son développement social, économique et
touristique, ainsi que d’assurer une coordination des dossiers à l’échelle moulinoise en lien avec
ses mandats. La population de la MRC s’élève à plus de 172 570 personnes sur un territoire de
266 km2
.

Réouverture graduelle pour le Théâtre du Vieux-Terrebonne
Tous les espoirs sont permis!

Le Théâtre du Vieux-Terrebonne (TVT) est très heureux d’annoncer la réouverture graduelle de la salle Desjardins. Ceci permettra au public déjà détenteur de billets et à de nouveaux acheteurs de voir deux spectacles maintenus en février ou d’opter pour de nouvelles dates de représentations, puisque l’organisation continue de privilégier les reports plutôt que les annulations. Et il n’en fallait pas plus pour que l’équipe de programmation retrouve son erre d’aller et propose dès maintenant des nouveautés pour 2022. L’heure est à l’optimisme et tous les espoirs sont permis!

Si les spectacles vous ont manqué, dès le 11 février, renouez avec la salle Desjardins lors du spectacle de Dumas. Reconnu comme l’un des auteurs-compositeurs-interprètes les plus talentueux de sa génération, il revisite l’album Le cours de jours, qui l’avait propulsé au sommet des palmarès. Le 18 février, ce sera au tour de l’incroyable Klô Pelgag, grande gagnante de l’ADISQ, qui a battu le nombre de trophées détenu par Céline Dion. Nul doute que ces deux artistes québécois réserveront toute une ambiance au public présent, la scène leur ayant cruellement manqué.

Du côté des représentations de février que l’équipe a réussi à reporter, on retrouve Ariane Moffatt, André Sauvé, Dominic Paquet et Coucou Passe-Partout. L’équipe de la billetterie rappelle qu’elle met un point d’honneur à contacter personnellement chaque détenteur de billet pour lui proposer la nouvelle date ou toute autre solution qui convienne. Elle se dit très heureuse de constater que la très grande majorité des clients du TVT choisissent de supporter leur salle en reprenant les nouvelles dates.

Tous les détails entourant la formule, le report ou l’annulation des spectacles peuvent être consultés sur le site web du TVT.


On ne boude plus son plaisir!
Le TVT a su s’adapter à tous les changements des 24 derniers mois. Il continue de surveiller la situation et encourage le public à revenir en salle. Saviez-vous qu’une salle de spectacles fait partie des espaces publics les plus sécuritaires? Alors on ne se prive pas. Voici quelques dates à ne pas manquer dans les prochaines semaines : le collectif danse C4 (27 février), le violoncelliste virtuose Stéphane Tétreault (13 mars), l’humoriste-comédien Emmanuel Bilodeau (17 mars), Dominic et Martin (24 mars). Enfin, deux nouveautés viennent de s’ajouter en 2022, soit le Quatuor esca avec Amélie Fortin, pianiste invitée (1er mai) et de la grande visite de la France avec nul autre que Julien Clerc (23 septembre).

Informations et réservations
450 492-4777 | 1 866 404-4777 | theatreduvieuxterrebonne.com

Présenté par la Société de développement culturel de Terrebonne (SODECT) en collaboration avec le Conseil des arts et des lettres du Québec et financé par le gouvernement canadien, la Ville de Terrebonne, la Caisse Desjardins de Terrebonne, Ratelle, Tergel, La Revue de Terrebonne et SiriusXM.

C’EST ENFIN LE MOMENT DE S’INSCRIRE À LA 54E ÉDITION DU FESTIVAL INTERNATIONAL DE LA CHANSON DE GRANBY

GABRIELLE CÔTÉ ANIMERA LE GRAND CONCOURS HYDRO-QUÉBEC
TANDIS QU’ANDY ST-LOUIS ASSURERA L’ANIMATION DU SPECTACLE DE JAMAIS TROP TÔT (JTT)

Granby, mardi 1er février 2022 — L’équipe du Festival international de la chanson de Granby
(FICG) est heureuse de donner le coup d’envoi à sa 54e édition qui se tiendra du 7 au 27 août
en lançant sa période d’inscriptions.


Dès maintenant, tous les artistes de la francophonie canadienne peuvent déposer leur
candidature au Grand Concours Hydro-Québec. Il est également le temps de s’inscrire à
Jamais Trop Tôt et aux Vitrines musicales.


L’appel d’inscriptions se terminera le 16 mars à 16 h HAE.
Tous les détails sont disponibles sur le site du Festival au ficg.qc.ca.


LE GRAND CONCOURS HYDRO-QUÉBEC | POUR LES ARTISTES DE LA RELÈVE DE 18 ANS ET PLUS
ANIMATION : GABRIELLE CÔTÉ


Le Grand Concours Hydro-Québec est un tremplin incontournable pour les interprètes, les auteurs-compositeurs-interprètes et les groupes de la relève. En plus de se partager près de 100000 $ en prix, les 24 participants profiteront
de plusieurs formations. Encadrés de professionnels chevronnés, les candidats peaufineront leur performance scénique
et amélioreront leur compréhension de l’industrie musicale en plus de faire de belles rencontres professionnelles et
artistiques. Ils auront la chance de travailler avec Andre Papanicolaou à la direction musicale, Robert Bellefeuille à la
direction artistique et Isabelle Côté au mentorat vocal.


Le lauréat ou la lauréate du Grand Concours Hydro-Québec se verra remettre un fonds d’aide au développement de
25000 $. Prestations rémunérées, pistage radio et captation vidéo ne sont que quelques exemples des nombreux prix qui seront partagés entre les participants.


Le FICG présentera les quatre demi-finales et la Grande Finale sur la scène du Palace de Granby. Elle accueillera les 24
demi-finalistes les 16, 17, 18 et 19 août ainsi que les finalistes le mercredi 24 août 2022 pour la Grande Finale. Après avoir tenu la barre de l’animation du spectacle de Jamais Trop Tôt durant 4 ans, la comédienne Gabrielle Côté animera les 5 soirées du Grand Concours Hydro-Québec.


«Après 4 ans à faire mes classes à l’animation de Jamais Trop Tôt, je suis heureuse de plonger dans celle du Grand
Concours cette année. Je remercie le Festival de me faire une place dans la famille et je suis fébrile de découvrir avec
le public les talents de cette édition! » — Gabrielle Côté.


Rappelons qu’au fil des ans, de nombreux artistes appréciés du public canadien francophone ont foulé les planches de
Granby. Pensons à Jean Leloup, Isabelle Boulay, Dédé Fortin, Patrice Michaud, Klô Pelgag, Émile Bilodeau, Pierre Lapointe, Lisa LeBlanc et plusieurs autres.


Jamais Trop Tôt (JTT) présentera sa 11e édition cette année. En collaboration avec le Réseau national des Galas de la
chanson, ce projet unique pancanadien par et pour les artistes de 14 à 17 ans se déroule en plusieurs étapes. De l’écriture de paroles de chansons par des élèves du 2e cycle du secondaire, 24 textes sont sélectionnés et sont mis en musique par d’anciens participants du Grand Concours (Mehdi Cayenne, Caroline Savoie et plusieurs autres). Les 24 jeunes interprètes sont par la suite sélectionnés pour une formation afin de créer le spectacle présenté pour un soir seulement à l’occasion du Festival. La pétillante Andy St-Louis animera pour la première fois cette soirée unique.

« J’ai toujours aimé travailler avec les jeunes, ils sont brillants, authentiques et sans filtre. J’ai hâte d’apprendre à les
connaître et découvrir leur talent! » — Andy St-Louis


Les jeunes auteurs peuvent déposer leur texte jusqu’au 25 mars. Les inscriptions sont maintenant ouvertes afin de trouver les interprètes qui auront la chance de créer ce spectacle et de porter ces chansons sur scène. Toujours en se conformant aux mesures sanitaires, les candidats retenus passeront cinq jours en compagnie d’Andréanne A. Malette à la mise en scène, de Charles Robert à la direction musicale et de Mariane Vallières au mentorat vocal. Le spectacle sera présenté le 22 août 2022, à 19 h 30 HAE, au Palace de Granby. Tous les détails sont disponibles sur le site de Jamais Trop Tôt au jamaistroptot.ca.


LES VITRINES MUSICALES | ARTISTES PROFESSIONNELS
Au fil des ans, les Vitrines musicales du FICG sont devenues un lieu de rencontre incontournable pour les artistes et
les professionnels de l’industrie de la chanson francophone. Avec la présence de plusieurs diffuseurs, producteurs et
tourneurs canadiens et européens, le FICG ne cesse d’accroître les occasions de rayonnement pour les artistes d’ici. Les
intéressés ont également jusqu’au 16 mars prochain, 16 h HAE, pour soumettre leur dossier. Les Vitrines musicales seront présentées du 22 au 25 août 2022 en présentiel.


FORFAIT DE SPECTACLES EN VENTE DÈS MAINTENANT
Dans la foulée de la reprise des activités culturelles, le FICG est heureux d’annoncer la mise en vente d’un forfait de spectacles pour les quatre demi-finales et la Finale du Grand Concours Hydro-Québec ainsi que pour le spectacle de Jamais Trop Tôt.


Celui-ci permet d’obtenir à un prix avantageux 6 soirées uniques de découvertes musicales francophones au coût de 144 $ (taxes incluses plus les frais applicables). Les billets unitaires seront quant à eux mis en vente à compter du 8 juin 2022.


Procurez-vous votre forfait au ficg.qc.ca, à la billetterie du Palace de Granby ou par téléphone au 1 800 387-2262.
La programmation complète du Festival sera dévoilée en conférence de presse le 8 juin prochain.


FICG.QC.CA
À PROPOS DU FESTIVAL INTERNATIONAL DE LA CHANSON DE GRANBY


Le Grand Concours Hydro-Québec du FICG est l’un des plus importants concours de chansons francophones en Amérique du Nord. Depuis 54 ans, il a permis de révéler et de former des dizaines et des dizaines de talents. Outre son volet concours, l’événement permet de découvrir la musique lors des spectacles extérieurs à grand public, des vitrines musicales ainsi que dans le cadre de nombreuses autres activités.

Reconstruction des CHSLD Parphilia-Ferland et Saint-Eusèbe en Maison des aînés

Québec, le 1er février – Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, et la ministre responsable de la région de Lanaudière, Caroline Proulx, annoncent aujourd’hui qu’une nouvelle maison des aînés sera construite dans la région de Lanaudière.

Cette nouvelle installation, qui sera située sur le terrain du Centre hospitalier de Lanaudière à Saint‑Charles-Borromée, permettra de relocaliser les résidents des centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) Saint-Eusèbe et Parphilia-Ferland, tous deux vétustes. Ce site permettra d’offrir à 288 résidents un milieu de vie à dimension humaine, constitué de vingt-quatre unités climatisées de 12 places chacune, et comportant des chambres individuelles avec toilette et douche adaptées pour chaque résident.

Ce nouveau type d’hébergement rappellera davantage un domicile et favorisera les contacts humains ainsi qu’un mode de vie plus actif, entre autres grâce à un accès à des espaces extérieurs aménagés et à des installations intérieures mieux adaptées aux besoins des résidents et de leurs proches. De plus, l’environnement de la maison des aînés facilitera l’application des mesures de prévention et de contrôle des infections en cas d’éclosion. Cette transformation sera aussi bénéfique pour le personnel qui travaille dans ce milieu, et contribuera d’ailleurs à l’attractivité et à la rétention du personnel.

Citations :

« Notre gouvernement est proactif dans la transformation des milieux d’hébergement pour les aînés. La reconstruction de ces deux CHSLD vétustes en Maison des aînés démontre notre action dans ce dossier, en vue d’établir de nouveaux standards de qualité de soins et services qui amélioreront de manière durable la vie de nos aînés, de même que celle de leur famille ainsi que du personnel. »  

Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux

« L’annonce de la reconstruction des CHSLD Parphilia-Ferland et Saint-Eusèbe en une Maison des aînés est une excellente nouvelle pour les aînés de Lanaudière et leurs proches. Nous pouvons être très fiers de ce projet qui favorisera l’épanouissement des résidents, dans le respect de leur besoin d’intimité et de sécurité. Un tel projet démontre que notre gouvernement fait des choix cohérents pour que nos aînés aient accès à des milieux de vie de qualité. »

Caroline Proulx, ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de Lanaudière

Faits saillants :

  • Ce projet fait partie des 2 500 places en centres d’hébergement et de soins de longue durée qui feront l’objet de rénovations ou de reconstructions au cours des prochaines années.
  • Cette maison des aînés s’inscrit dans le cadre d’une démarche de transformation majeure des milieux d’hébergement et de soins de longue durée.
  • Dans l’objectif d’améliorer la qualité de vie de nos aînés et des adultes ayant des besoins spécifiques, le gouvernement du Québec procède à la construction de plus de 3 400 places en développement et en reconstruction en maisons des aînés et alternatives sur l’ensemble du territoire grâce à des investissements de 2,4 milliards $.
  • La Société québécoise des infrastructures agit à titre de gestionnaire du projet.